Retourner à la liste

Lot : 111

Paire de tables rafraichissoirs de Canabas H. 76,5 ; L. 60 ; P. 50 cm En acajou massif, ouvrant à un tiroir en facade et deux compartiments pour les couverts, dessus de marbre blanc veiné, contenant des seaux de métal argenté, reposant sur quatre pieds cambrés réunis par deux tablettes. Sabots et boutons en bronze doré et ciselé. Pieds terminés par des roulettes en buis.

 Joseph Gengenbach, dit CANABAS (1712-1797), fin de l’époque Louis XV

 Sur l’un, enture d’un pied au niveau de l’entretoise médiane.

Canabas (1712-1797), maitre en 1766, fut le grand spécialiste de ces petits meubles à la fois fonctionnels et élégants et réalisa plusieurs rafraichissoirs en acajou massif aux pieds caractéristiques tels que ceux- ci et dont le musée Nissim de Camondo conserve un exemplaire. Les tables rafraichissoirs, meubles d’origine anglaise, furent très à la mode durant la seconde partie du XVIIIe siècle, répondant à l’apparition d’une nouvelle pièce dans les appartements, la salle à manger, et au goût pour plus d’intimité lors des repas, que ce type de meubles, légers et peu encombrants, permettait davantage en limitant le nombre de personnes servant à table.

Estimation : 35000/40000€


Demande d’informations sur ce lot

Demande d’informations sur ce lot

En cliquant sur Envoyer, vous acceptez notre politique de confidentialité

Lot 110Grand coffret à secret estampillé " Hache Fils
Lot 121CAMPANIE, Hyria (405-385). Didrachme (7.04 g) à l

Pour rester informé
de l’actualité de l’étude Prunier

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER...

Newsletter