Une vente, deux expositions.

villaf

« Dites-le avec des fleurs ». Voilà comment le magazine de la Gazette Drouot introduisait l’article qu’il consacra à la tapisserie Millefleurs présentée lors de notre dernière vacation. A un textile d’une telle rareté et d’une telle fraicheur devait être consacrée une exposition hors du commun. C’est l’objectif que notre Maison de Vente s’était fixée et qui déboucha le lundi 18 septembre 2017 sur une présentation-conférence, plébiscitée du monde universitaire et des arts, au cœur de la Villa Finaly à Florence, dirigée par Madame Cédolin. img_1622Ainsi, c’est dans les murs d’une salle dessinée par Léonard de Vinci que chercheurs et conservateur italiens purent découvrir et converser sur notre dernière vente. Deux jours plus tard, de retour en France, les objets allaient trouver un nouvel écrin et « franchir les murs d’enceinte de l’Abbaye de Bonport ». img_1655La vente du 24 septembre, réunion rare d’objets aussi précieux que variés, nécessitait une fois de plus une exposition de caractère. img_1652C’est notre Normandie qui allait cette fois l’accueillir. Quel endroit plus limpide et émouvant  que cette abbaye cistercienne du début du XIIIe siècle pour présenter nos collections du Moyen-Âge qui devaient réclamer de belles enchères avec comme point d’orgue un fond d’or attribué au maître de Saint-Barthélemy (1450-1510) préempté pour 158 700€ par le Musée du Louvre.46_1