Alliant à la tradition gothique, le nouveau langage de l’humanisme, l’Allemagne multiplie à la fin du XVe siècle des retables monumentaux qui associent peintures et sculptures. Dans ces cadres flamboyants, l’art du bois sculpté règne en maître. Devant cet art majeur, la gravure, largement diffusée par l’imprimerie, va jouer un rôle de premier plan dans la diffusion des modèles formels et iconographiques. Un hymne à la beauté mis en exergue par les formes de plus en plus complexes comme les larges envolées des drapés ou les mains et les visages qui s’affinent à l’extrême.

Sainte Catherine 
En noyer polychrome. France, vers 1530-1550.
H. 94 cm.Ancienne collection Marcel Puech.
VENTE 18 MARS 2007,ADJUGÉ 71 000 €