ANTIQUITÉS GRECQUES ET ROMAINES

Buste d’empereur romain en porphyre (23.0I.2011)  320000 Euros*

_______________

ART DE L’ISLAM

Deux BASSINS dit TAS de forme circulaire en alliage cuivreux ciselé, gravé, incrusté d’or et d’argent. Les décors: sur un fond « en T imbriqués », six  médaillons comprenant trois scènes cynégétiques de chasseurs à cheval et trois scènes de libations. Ses réserves se succèdent en alternance avec des inscriptions votives calligraphiées en thuluth signifiant : « … ». La base est gravée de lambrequins. Présence de pâte bitumeuse sur le col. Marque de Maître dinandier, Atelier du Fars, Iran méridional, XIVème siècle. Diamètre intérieur: 16 cm H:10 cm.  Provenance: Ancienne Collection Jules Diéterle, ami de Gérôme, décorateur en chef du Palais DOLMABAHCE (Le jardin comblé) à Constantinople, il s’agit d’un présent qui lui fût fait en 1853 par Abdülmécit 1er, sultan ottoman ayant régné de 1839 à 1861. Il a été conservé dans la famille depuis cette date.  Bibliographie : »Les Diéterle: une famille de peintres », Exposition à Fécamp, 1999. Des modèles comparables se trouvent  au Musée du Louvre, Musée des Arts décoratifs à Paris, British Museum… Référence: Vente Christies des 4 et 5 mars 2008 Ancienne Collection Charles Gillot. Cet objet est vendu en partenariat avec Maître Eliane MADEC, Commissaire-Priseur habilité, Fécamp Enchères. (24.06.2012), 150000 Euros*

_______________

ART MEDIEVAL

Fragment du tombeau de Charles V (31.05.2009) 383000 Euros

Photo à venir

Retable de la Passion (24.09.2000) 287000

Albâtre de Nottingham (15.04.2012) 50000 Euros*

_______________

RENAISSANCE & ART BAROQUE

Couronnement de la Vierge (09.03.2003) 200000 Euros

Cabinet pierres dures, XVIIe (09.03.2003) 75000 Euros

Massacre des Innocents (15.04.2012)  12000 Euros*

 _______________

DESSINS

Prud’Hon Pierre Paul (14.06.2009). 270000 Euros*

TIEPOLO, Giovanni Domenico, dit Giandomenico (Venise, 1727 – Venise, 1804). Le mariage de la Vierge Marie Ce lavis d’encre et sépia représente une scène se déroulant dans un cadre à l’architecture imposante, animée de multiples personnages occupant l’espace en plusieurs groupes : Marie et Joseph auréolés figurent en bas d’un escalier, et sont suivis d’un long cortège ; au premier-plan à gauche et à l’arrière-plan figurent des témoins de la scène dont certains sont enturbannés. L’artiste a mêlé ici les vêtements du XVIe s. avec ceux de l’époque biblique, et opposé les attitudes fixes en périphérie de la scène avec le mouvement en son centre où le regard est attiré par la lumière diffusée par le support laissé en blanc.
Signé Domo Tiepolo f   et daté 1792. H. 46.5 cm, L. 36.5 cm (hors marges du dessin).Ancienne collection Léon et Paul Suzor, Paris.
C’est à partir de 1785 que Giandomenico concrétise son vaste et ambitieux projet de la Bible illustrée dont on recense 313 dessins dans lesquels il représente des épisodes bibliques avec puissance et théâtralité, s’inspirant d’autres sources comme les évangiles apocryphes, la Légende Dorée de Jacques de Voragine, et les Meditationes vitae Christi de saint Bonaventure. Il conserva tous ces dessins qui furent dispersés à son décès. 138 feuilles, répertoriées sous le nom de Recueil Fayet, furent léguées au musée du Louvre en 1893 par Jean Fayet Durand ; 175 feuilles, acquises par Victor Luzarche, maire de Tours, furent ensuite la propriété de Camille Rogier, et 55 d’entre elles furent publiées par Henri Guerlin en 1921. La même année, 82 de ces dessins furent dispersés en vente publique à Paris par Georges Petit.
C’est de cet important recueil qu’a sans doute fait partie notre dessin, exceptionnel par sa taille et son état de conservation.
Peintre, dessinateur prolifique et graveur italien, Giandomenico Tiepolo fut le fils aîné de Gianbattista, frère de Lorenzo, et neveu de Francesco Guardi. Dès 10 ans, il travaille avec son père ; dans sa jeunesse, dès 1748-1749, il se consacre à la gravure, et reproduit les tableaux de l’église San Paolo de Venise (la série Via Crucis) et des peintures de son père. Il travaille également dans l’atelier de Pietro Longhi, de F. Guardi, et en collaboration avec son père, notamment pour la réalisation de fresques de villas vicentines, et à la cour du roi d’Espagne. En 1772, il est nommé maître de l’Académie de Venise dont il devient le président en 1783.
Auteur de scènes religieuses, profanes, allégoriques et mythologiques, empreintes de vie et de mouvement, son style se caractérise par une tendance plus classique et illuministe que son père dont il conserve la technique de la plume et du lavis de sépia, qu’il agrémente de son génie personnel. Il trouve dans le dessin un support libéré des carcans traditionnels, laissant ainsi libre cours à son imagination.  (25.05.2013) 185000 Euros*

_______________

Le XVIIIe s.

Ecole française du XVIIIème siècle. « Portrait de Madame Marie Anne Eléonore LE PLANQUOIS, épouse de Georges Marye de Merval », huile sur toile ovale signée au centre à droite Roslin, située à Paris et datée 1769. Dimensions : H: 64,5 cm L: 53,5 cm. Réentoilée. (02.12.2012) 55000 Euros*

 _______________

CÉRAMIQUE

Sophie Lienard (+ 1845). Portrait de Louis-Philippe, roi des Français (1773-1850) Rare et importante miniature ovale sur porcelaine, d’après l’estampe du portrait peint par Franz Xavier Winterhalter (Menzel-Schwand, 1806-Francfort-sur-le-Main, 1873) et conservée au château d’Eu. Signée en bas à droite, marque au tampon au revers de la maison Rihouet située au 7, rue de la Paix à Paris. Louis-Marie Francois Rihouet fut, à partir de 1824, « fournisseur du roi et du duc d’Orléans. Le monarque est représenté d’après nature, de profil tourné vers la droite de trois-quarts ; il est vêtu d’une redingote noire et d’une chemise blanche à haut col, en travers de laquelle pose, en écharpe sur l’épaule droite, le large ruban de soie moirée rouge de Grand-Croix de la Légion d’Honneur. Cette miniature est également mentionnée dans l’important ouvrage de référence de Leo Schidlof, Portrait Miniatures in Europe. Un exemplaire identique figura à la vente E. Brouwet, Hôtel Drouot, Paris, 27-28 mai 1935, pl. XII, n° 235 : Portrait de Louis-Philippe sur porcelaine. (24.06.2012), 10000 Euros*

 _______________

ARGENTERIE BIJOUX

Photo à venir

Surtout de table en argent signé Harleux sous la base.
Exposition Universelle, Paris 1867.

 _______________

ARTS PREMIERS. ART AFRICAIN

Statue Fang (17.10.2010) 480000 Euros*

 _______________

ŒNOLOGIE

Rare tire bouchon en fer doré dans son étui formant cachet à devise. La prise est décorée de dauphins et de chiens, il porte la devise : Après les peines, les plaisirs. France XVIIIe. H. 8,5 cm.(16.10.2011) 21000 Euros*

 _______________

CHASSE, ARMES

Paire de Fusils de Chasse à contreplatines superposés« HOLLAND & HOLLAND » Calibre: 20 et 28 Modèle: « Sporting Model »Canons marqués : «  Holland & Holland, London »Bascule, gravures Holland & Holland signée M. LONG , fond gris, vieil argent Crosses 1/2 pistolets quadrillées(prince de Galles) dans un noyer veiné Mono détente Longueur canons : 71 cm Longueur totale : 115 cm N° : 50666 et 50667 dans un coffret en cuir Holland & Holland Canons supplémentaires en cal 28 dans un étui en cuir H & H Etat : Superbe.  (17.02.2013) 59000 Euros*

_______________

MARINE

Voilier le LAK II. Année : 1939, Architecte : ANDRE MAURIC, Constructeur: GROSSI, (10.01.2013) 180000 Euros*

_______________

MUSIQUE

Violon de Jean Baptiste VUILLAUME, fait à Paris au millésime de 1843 N° 1513. L. 359mm. Bon état. (10.04.2011) 92000€

_______________

* Les prix indiqués sont les prix marteau