Samedi 11 Janvier 2020

Retour liste
Lot 139
Lot : 139
[HERAULT]. Famille de Rey-Pailhade. Originaire de Béziers, cette famille de magistrats s'installe à Corneilhan (Hérault), et s'adonne à la botanique et aux sciences. Cette importante archive formée de 2 grandes caisses et de 3 cartons, s'articule essentiellement autour de trois importants personnages : - Charles de Rey-Pailhade (Béziers 1721/1794), premier avocat du Roi au sénéchal et siège présidial de Béziers, puis président au Tribunal criminel de l'Hérault. - Jean-Ambroise de Rey-Pailhade (Béziers 1749/1836), son fils, fut avocat au Parlement sous l'ancien régime, puis juge du canton de Béziers et Président du Tribunal criminel de l'Hérault ; de retour d'un voyage à Vend&me, il ramena des plans de cerisiers qu'il acclimata à Corneilhan ; devenu président de la Cour Royale de Montpellier, il se retira à Corneilhan en 1820. - son fils Georges de Rey-Pailhade (Béziers 1784/1869), fut auditeur au Conseil d'Etat avant de devenir le premier sous-préfet de Digne et de se retirer peu après à Corneilhan ou il passa de longues années à gérer ses affaires. Composition de l'archive : - parmi les documents d'ancien régime figure une dizaine de pièces signées " Louis " (secrétaire), XVIIe-XVIIIe : brevet de cornette (1689), dispense d'alliance pour la charge d'avocat au présidial de Béziers (1787), brevet de capitaine (1704, signé également par Coigny et Chamillart), charge d'aide-major d'un régiment de dragons (1704), charge d'avocat du Roy au présidial de Béziers (1752), commission de capitaine d'une compagnie de fusiliers (1685), brevet de lieutenant dans le régiment de Piémont (1676, signé également par Le Tellier), brevet de lieutenant dans une compagnie de dragons (1689, signé également par Le Tellier), dispense de parenté et d'alliance (1752), brevet de conseiller au présidial de Béziers (1719), + brevet de licence de l'université de Toulouse signé par Olier de Verneuil (1710, déchirure) - " Cayer de la dépense de bouche de la famille qui a commencé le 1er mars 1781 " [jusqu'en 1785]. Registre extrêmement détaillé de tous les achats de victuailles, avec les prix, au jour le jour. 136 pp. in-folio. - Nombreuses liasses de lettres classées chronologiquement par années, principalement de la première moitié du XIXe (qq. unes du XVIIIe) : plusieurs centaines de lettres très majoritairement familiales, en particulier de très nombreuses échangées entre Ambroise et Georges. - Nombreuses liasses mixtes contenant des notes sur des affaires en cours, des lettres, des documents comptables, etc. - Un manuscrit du XVIIIe sur l'histoire de Corneilhan. Ce très intéressant manuscrit, sans doute inédit, de 168 pp. in-4 est malheureusement incomplet des 18 premières pages et de la fin. - Comptes : un manuscrit début XIXe, broché dans un feuillet d'antiphonaire : " comptes courants (des domestiques) de la ménagerie soit de Corneilhan soit de St Hippolyte " ; une liasse de petits cahiers de comptes, etc. - Plusieurs grands cahiers milieu du XIXe : " registres de correspondance particulière " - Un dossier de documents et plaquettes généalogiques et héraldiques sur la famille de Rey-Pailhade - 4 albums de photographies du XIXe : portraits de famille, en partie identifiés. - De nombreux autres documents divers dont brevet de juge au nom de Bonaparte (an 8), brevet de chevalier de la Légion d'honneur (1816, griffe de Louis XVIII), etc.
Estimation : 2000/4000 €
Demande d'informations sur ce lot