Retourner à la liste

Lot : 49

Bouteille à deux passants Terre blanche à glacure plombifère Décor de putti, végétaux et mascarons. H. 23 cm. . Avon, fin XVIe/ début XVIIe. La gourde, récipient muni de passants afin d’y passer une lanière, permet de transporter avec soi les liquides pour étancher la soif. Nous la rencontrons en bronze dans l’antiquité, puis en verre, céramique, cucurbitacées, cuir et bois. Hormis les pièces de fouille s’étalant du VIe au XVe siècle, les premières gourdes de la typologie de la n&tre, en céramique occidentale nous étant parvenues sont celles aux armes d’Antoine Loisel, l’une présentée au Musée de la Céramique à Sèvres et datée de la première moitié du XVIe siècle, et l’autre en grès de St Verain aux armes des Montmorency, au Louvre. Nous sortons ici, comme celle que nous présentons, d’une vaisselle destinée à être transportée, de facture souvent rustique, pour une vaisselle bourgeoise d’apparat, plus fine, le verre étant alors rare, cher et accessible seulement à la noblesse. Il est étonnant de constater qu’en traversant toute l’iconographie de la table et de la cuisine, aucune gourde en céramique ne soit représentée à l’époque, malgré le fait que Rabelais en fasse les louanges en 1545 dans son  » Bringuenarilles cousin germain de Fessepinte « . Nous rencontrons la même typologie, mais en étain, sur le tableau de Han Hug Kluber, peint en 1559 et représentant  » Hans Rudolf F&esch, maitre orfèvre « , présent au Kunstmuseum de Bale ainsi que sur un émail de Pierre Reymond  » Joyeuse assemblée dans un bateau  » second tiers du XVIe, Musée du Louvre. Celle que nous présentons est en terre blanche à glacure au plomb brune, décorée en applique de fleurs, feuillages, mascarons et putti, dans le goût alors en vogue. Cependant elle n’est pas seule, plusieurs exemplaires en sont connus : Deux, dont une plus petite, au musée Adrien Dubouché à Limoges (ADL 7611 et 7612) ou elles y sont situées en provenance d’Avon ; Une au musée de la céramique de Sèvres, fragmentaire (MNC 7065). Biblio. Arts et manières de la table. Zeev Gourarier, 1994 Festins de la Renaissance. Catalogue d’exposition, Blois 2012 – Quelle gourde ! Centre jurassien du patrimoine 1999

Estimation : 2000/3000€


Demande d’informations sur ce lot

Demande d’informations sur ce lot

En cliquant sur Envoyer, vous acceptez notre politique de confidentialité
Lot 48Attribué au maitre des demi-figures (actif à Anv
Lot 50Verre à pied "à la facon de Venise". Verre crist

Pour rester informé
de l’actualité de l’étude Prunier

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER...

Newsletter