Retourner à la liste

Lot : 253

E. MOSELLY – La charrue d’érable Publié par Le Livre Contemporain à Paris, 1912 – Edition originale de ce ravissant ouvrage somptueusement illustré de 12 COMPOSITIONS à pleine page d’après les dessins de CAMILLE PISSARRO, Les illustrations ont été gravés par Esther et Lucien Pissarro, avec le souci du respect des dessins originaux de leur père, en plus des hors-texte, on compte la couverture et 30 vignettes. Reliure souple en plein veau vert de l’éditeur, dos lisse muet, titre poussé or sur le premier plat et doublure de veau crème à décor doré aux contreplats. Tel que paru avec sa couverture d’origine, très fragile et rarement bien conservée, celle-ci est en partie insolée et un peu frottée avec des éraflures au dos essentiellement, elle reste en bonne condition générale. Petites rousseurs notamment au premier feuillet de texte. Tirage unique à 116 exemplaires, celui-ci nominatif pour l’armateur et grand bibliophile Adolphe Bordes. Bel exemplaire de ce rare ouvrage. In-8, 105p (3) [On joint] Une lettre manuscrite de deux pages sur un double feuillet in-12, signée de Camille Pissarro datée de 1897 et écrite d’Eragny-Bazincourt par Gisors (Eure), destinée à son fils Georges (1871-1961). TRES TOUCHANTE LETTRE PENDANT LE SEJOUR LONDONIEN DES FILS DU PEINTRE. Camille Pissarro s’inquiète de Georges et de ses frères Lucien et Félix (« Titi »). « Nous avons recu ta lettre de lundi ce matin. Tu n’as sans doute pas recu mes lettres régulièrement. Il y en aura une dans laquelle je te donne l’adresse de la tante Ora Bensusan […] Maintenant pour l’argent je vais t’en envoyer, j’en ai ici […] fais toi faire un palet&t chaud et pas lourd […]. » Plus loin: « Nous sommes bien contents de savoir que Félix va mieux, espérons que la guérison sera possible » — atteint de la tuberculose et en sanatorium à Londres, Félix Pissarro mourut un mois plus tard, le 29 novembre 1897. Au verso de cette lettre, Madame Pissaro (à l’orthographe fantaisiste), inquiète, encourage Georges à bien se nourrir: « et surtout mange de la viande des biftéc du poulet poison enfin ce que tu aime dit moi si tu veux que je t’envoie des pommes et des poire car tu sai quil ne faux pas couché avec des fruis dans sa chambre car cela fait mal a la tête. Georges-Henri Pissarro, dit Georges-Manzana Pissarro, troisième fils de Camille Pissarro sera également un peintre de grande renommée comme 4 de ses frères, il se rapprochera du mouvement libertaire. [On joint] Un dessin au monogramme C.P. Figurant une jeune paysanne et un, Encadrement moderne. Dimensions 17,5x19cm à vue.

Estimation : 3000/5000€


Demande d’informations sur ce lot

Demande d’informations sur ce lot

En cliquant sur Envoyer, vous acceptez notre politique de confidentialité

Lot 252Zo D'AXA - La feuille Paris, 1900, édition ori
Lot 254Ludovic HALEVY - La famille Cardinal Chez Auguste

Pour rester informé
de l’actualité de l’étude Prunier

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER...

Newsletter