Retourner à la liste

Lot : 117

Vierge à l’Enfant dite  » poupée de Malines  » en noyer sculpté en semi ronde-bosse polychromé et doré. Elle repose sur son socle en chêne d’origine. Au revers poincon de l’écu à trois pals, garantie de la sculpture malinoise. Fin du XVe ou début du XVIe siècle. H. 36 cm. Restaurations de conservation. Réf. Notre statuette est à rapprocher de la Vierge à l’Enfant de l’ancienne collection Edouard Corroyer présente dans les collections du Louvre sous le numéro d’inventaire : RF 1788. La Vierge est représentée debout soutenant de son bras droit l’Enfant à qui elle tend un petit globe doré. Son crane, contrairement à celui de l’Enfant, est taillé en calotte pour recevoir une couronne aujourd’hui disparue. Son visage ovale aux yeux mi-clos, au menton pointu et à la fine bouche rehaussée de rouge, son costume dit  » plus sobre  » composé d’une robe décolletée suivant la mode d’Anne de Bretagne dont l’encolure laisse apparaitre deux triangles sculptés évoquant une chemise en  » V  » et d’un manteau aux profonds plis doré à la feuille sont autant d’éléments permettant d’attribuer notre au type des statuettes sculptées à Malines et polychromées à Bruxelles. Bibliographie : Fanny Cayron, Delphine Stey&ert, Made in Malines. Les statuettes malinoises ou poupées de Malines de 1500-1540. Scientia Artis , vol. 16, Institue royal du Patrimoine artistique, Bruxelles 2019.

Estimation : 6000/7000€


Demande d’informations sur ce lot

Demande d’informations sur ce lot

En cliquant sur Envoyer, vous acceptez notre politique de confidentialité

Lot 116Ecole anversoise, vers 1550. " La flagellation du
Lot 118Vierge et l'Enfant dite " poupée de Malines " en

Pour rester informé
de l’actualité de l’étude Prunier

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER...

Newsletter