Icône peinte ou peinture sacrée, cette oeuvre sur fond d’or est un savant mélange, une combinaison entre la représentation de la vierge et l’enfant tendrement réunis et l’iconographie byzantine de la madone Odigritia connue depuis le XIIe siècle. Venise c’est la percée progressive des formes gothiques réinterprétées. Les peintres Paolo Veneziano et Jacobello del Fiore assimilent l’art courtois et permettent à la peinture vénitienne de retrouver sa place au sein des mouvements artistiques européens.

Vierge à l’enfant 
Tempera et feuilles d’or sur panneau de bois
La vierge, à mi-corps, et la tête légèrement inclinée, est
représentée en prière devant l’enfant Jésus, allongé sur
ses genoux. Elle porte un manteau à fond bleu souligné
d’orfrois noir et or. À l’arrière-plan une forêt d’arbres en
fleurs. Venise- Fin du XIVe siècle – Petite restauration
H. 41,5 cm, L. 33 cm.
VENTE 31 JANVIER 2010, ADJUGÉ 57 400 €